13eme Symposium de sculpture

L’écriture de l’ouverture

 

Le temps de l’ouverture, l’écriture et l’ouverture, l’écriture de l’ouverture…

Sans doute pourrait-on résumer ainsi ce XIIIe Symposium de sculpture d’ArtChépy tant, de confinement en confinement, cette édition, finalement reportée de 2020 à 2021, aura mis en lumière, dans sa joyeuse réalisation, ce retour à la vie – pour reprendre le thème du Festival Berlioz voisin… –, mais une vie dont on appréciait soudain mieux la, les nouvelles dimensions, retrouvées et projetées.

Une histoire continue donc de s’écrire à Saint Jean de Chépy, avec de nouvelles pages pour une nouvelle décennie, (trop…) longtemps attendue. Et c’est ce chapitre du renouveau dont les cinq artistes – trois sculpteurs et deux peintres – se sont efforcés de dessiner les formes à l’aune d’écritures et d’univers aussi personnels, voire intimes, que poétiques.

Une décennie s’ouvre en effet avec d’autres projets, à la tête desquels Ré si do, destiné à célébrer autant la place de l’eau que celle de la musique dans l’aventure de ce territoire en général et de Saint Jean de Chépy en particulier à travers de nouvelles sculptures, parallèlement aux prochains symposiums.

En attendant, Juan Carlos Alvarez Flores, Bernard Blaise et Sébastien Zanello nous ont offert chacun leur langue pour écrire cette ouverture vers de nouveaux espaces, intérieurs et extérieurs, pendant que François Millon donnait, avec le précieux concours de Cécile Mazoyer, un deuxième visage au Chemin de vie, qu’il avait contribué à créer en 2006 – ce qui allait provoquer la naissance du premier Symposium de sculpture et, partant, de l’association ArtChépy.

La boucle est symboliquement bouclée, et c’est en célébrant, entre autres vertus, l’éloquence de la fidélité que ce XIIIe Symposium de sculpture s’inscrit dans l’épopée d’ArtChépy.

Une fidélité dont témoigne encore Georges Meurdra, pensionnaire du Xe Symposium en 2017, qui profitera du vernissage du XIIIe pour confier une œuvre supplémentaire au Chant des sculptures

 

Philippe Gonnet, Président d’ArtChépy

Rosarum rosis rosis de Bernard Blaise

122 histoires pour une direction de Sébastien Zanello