SOIREE REPORTEE avec Eric Tourneret

Les routes du miel

Rencontre avec Eric Tourneret, Photographe
Mercredi 30 septembre 2020 à 19h00

ANNULATION de la rencontre de mercredi 30 septembre « les Routes du miel », dans le cadre de l’arrêté préfectoral interdisant les manifestations publiques de plus de 30 personnes du 30 sept. au 10 octobre.

Cette soirée sera reportée ultérieurement.

Merci pour votre compréhension !

 

Une soirée qui vous transporte dans un tour du monde des abeilles et des hommes où Eric Tourneret raconte ses rencontres avec les apiculteurs du monde entier.

Les images et les mots mettent en perspective les enjeux environnementaux de notre siècle à travers les abeilles co-créatrices de la diversité biologique que nous connaissons aujourd’hui sur terre.

19h00 : accueil
19h30 : présentation – projection / conférence
20h30 : questions réponses
21h00 : dédicaces et échanges

Participation : 10€/personne
Inscriptions au 04 76 07 22 10 ou contact@chepy.net

 

 

 

Photographe indépendant depuis 1989, Eric Tourneret est aujourd’hui reconnu internationalement comme « le photographe des abeilles».

Il vit actuellement en Ardèche en France. Son enfance près d’Annecy, en France, entre lacs et montagnes, l’a mis en harmonie avec la beauté des milieux naturels.

A 17 ans, il découvre l’Afrique, le désert et rencontre diverses autres cultures.

Il s’initie à la photographie dans des studios où il travaille avec des photographes de mode et de publicité, avec des spécialistes de l’éclairage et de la création visuelle. Il a ensuite parcouru le monde pendant quinze ans en rapportant des reportages ethniques et sociaux pour la presse.

Lorsque les efforts des apiculteurs français pour faire interdire les insecticides systémiques l’ont alerté sur la disparition des abeilles, Eric a entamé en 2004 un travail de fond sur l’apiculture en se plongeant dans la vie de la ruche. Ses photographies innovantes ont été rassemblées dans un premier ouvrage publié «Le peuple des abeilles» et ont paru dans de nombreuses publications dans la presse internationale. En 2007, il élargit ses recherches à l’échelle mondiale avec une série de caractéristiques sur la relation de l’homme aux abeilles, des méthodes de récolte les plus archaïques à l’apiculture industrielle et commerciale. Son travail a été publié en 2009 sous le titre «Cueilleurs de miel».

Depuis, Eric Tourneret a poursuivi ses voyages, explorant les grandes traditions apicoles en Slovénie, en Allemagne et en Turquie. Il a rencontré les nomades d’Ethiopie et les Pygmées de la République du Congo, les abeilles géantes de l’Inde et de l’Indonésie, les abeilles sans dard du Brésil, du Costa Rica et aussi les abeilles tueuses du Panama. Il a découvert l’apiculture urbaine à New York, Londres, Berlin, Hong Kong… et le dangereux frelon asiatique arrivé en France, le miel perpétuel coule en Australie et la pollinisation manuelle en Chine.

Exposées lors de festivals de photographie, dans les musées d’histoire naturelle, les jardins botaniques, ses images témoignent d’un monde en transition et révèlent les causes de la disparition des abeilles.

Ces dix années de découverte des abeilles et des hommes ont abouti à une exposition sur les clôtures du Sénat français, Paris France. Le travail d’Eric Tourneret a récemment été exposé aux Nations Unies à Genève, en Suisse.