Bernard Didelle

« Après avoir pratiqué le bois, la pierre à partir des années 70, j’ai orienté progressivement mes travaux vers une sculpture à caractère monumental, conceptuel, avec comme matériau de support l’acier, retour naturel à mes sources originelles (formation métallerie, forge industrielle). »

 

Né en 1942 à Villefranche sur Rouergue, Bernard Didelle vit et travaille à Altier (Lozère).

Double Formation en Forge –Métallerie et en Arts Appliqués.

Sculpteur, il appartient au courant de l’Art Minimaliste, Concret, Non Objectif. Dans sa pratique, il instaure du vécu et du réel par l’organisation de la forme et de l’espace.

Il expose régulièrement depuis 2013 au Salon Réalités Nouvelles à Paris, et dans diverses expositions d’Art Construit en France et en Europe.

Il est également le Fondateur du Sentier de sculptures Monumentales, créé en 2015 à Altier en Lozère, à proximité du Parc National des Cévennes et préside l’association Sculptures en Liberté

 

 

 

 

Hommage à Stendhal, Le Rouge et le Noir

L’Hommage à Stendhal, Le Rouge et le Noir s’élance […]comme une vigie à l’entrée du sentier qui, structurant le Domaine, conduit à ses plus larges espaces.

Exigeant, radical et transcendant, ce Duo devenu signe, matriciel et normatif, dit l’appel qui conduit à La Mue d’Ophiuchus, puis aux Pierres Levées, à l’aune d’un rythme que l’artiste a calculé à partir d’une forme, répétée, de ses deux couleurs. De cette grammaire découle une langue, une esthétique et une éthique, dont la spiritualité doit beaucoup à la philosophie de Gilles Deleuze. 

 

 

texte : Philippe Gonnet

photographie : Agne