Jean-Patrice Rozand

Né en 1959 à La Tronche (Isère). Vit et travaille dans la Drôme

Principales expositions personnelles -1986 Musée de Valence -1988 Galerie II Torchio, Modène -1990 Musée Géo Charles, Echirolles Galerie Athisma, Lyon -1991 Galerie Jacques Losserand, Annecy -1998 Lycée Edouard Herriot, Mizérieux (Ain) -2010 Musée Hébert, La Tronche -2012 Collégiale Saint-Bernard et Galerie Bruno Mory, Romans sur Isère

Principales expositions collectives -1989 Galerie Angle, Saint-Paul-Trois-Châteaux Nouveaux Francs, E.L.A.C., Lyon -1990 Art et Industrie, musée de Valence -1991 Galerie Unterm Turm, Stuttgart -1992 Galerie Jacques Losserand, Annecy -1993 Château des Adhémar, FRAC Rhône-Alpes, Montélimar Meubles, éditions Trans, Musée de Valence -1994 Galerie Art/Espace, Thonon-les-Bains -1996 Art et Espace Public, Ministère de l’Equipement De l’Esquisse à l’œuvre, Conservation Départementale de la Drôme -1998 Galerie Blanche, Peyrus -1999 Galerie Bruno Mory, Besanceuil -2002 Galerie Bruno Mory, Besanceuil -2003 Sculpture monumentale au château de Fléchères, France, avec di Suvero, Landois, Meurdra et Simonds -2004 Galerie Bruno Mory, Besanceuil -2005-06 Sculptures hautes, hiératiques, château de Cormatin, France, avec Meurdra et Simonds -2006 Sculptures monumentales, Le Breuil (Saône-et-Loire), avec Landois, Meurdra et Simonds -2006 Autoportraits, galerie Bruno Mory, Besanceuil -2008 Galerie Bruno Mory, Besanceuil, Art abstrait géométrique, avec Jean-Michel Gasquet -2009 Galerie Bruno Mory, Photographies contre sculptures, tout contre, avec Dominique Evrard et 6 sculpteurs 2011 Escaut, Rives, Derives – Caudry, Le Cateau Cambrésie, Wavrechain

Art monumental -1988/91 Façade d’immeuble de bureaux, Boulogne-Billancourt -1992/93 L’Ange au Titre, Train Théatre, Portes-les-Valence 2000 Fontaine, Romans -2009/10 Sculpture monumentale, Ville d’Alixan Montceau-les-Mines, résidence, réalisation de «Cornes d’Amon», deux sculptures de 6m -2012 Ville de Caudry-2013 Parcours de sculptures Montélimar -2014 Ville de Grenoble, Clos des Fleurs, «Hommage à l’iris de Suse».

 

« … En sculpture, la matière et les volumes qu’elle décrit tiennent les premiers rôles. La lumière et l’ombre, son fidèle comparse, jouent souvent les faire-valoir. Pourtant le mouvement du soleil transforme toute chose qu’il éclaire en mobile virtuel : la rotation des ombres dessine ou masque les reliefs, la lumière donne couleur et texture aux surfaces. En disposant ses panneaux de métal selon des incidences subtiles, Jean-Patrice Rozand construit des pièges à lumière. Pour en déployer les nuances, en modeler la matière ou la transparence. Grâce à la maîtrise des patines, il lui confère couleur, velouté et moelleux tandis qu’au fil des heures, son intensité varie, distribuant lentement les masses autour des axes constitués par la jonction des plans… »

Yvain Bornibus

 

www.jean-patrice-rozand.com

www.galerie-bruno-mory.com

http://lary-stolosh.blog.lemonde.fr/2014/04/28/hokushu-le-charme-dune-beaute-formelle/

http://www.artnova-connect.com/les-artistes/42-artistes/81-jean-patrice-rozand

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK