Après la rencontre Grenoble-Alpes-Métropole

Jean Pierre Gillet

Photo Yves M. Gemain

Jeanine Besson

Photo Yves M. Gemain

Olivier Ihl

Photo Yves M. Gemain

Henri Martinenghi

Photo Yves M. Gemain

Une rencontre bien animée en présence d’un public très attentif.

Il faut dire que le sujet était presque grave. Nos intervenants, Olivier Ihl et Jean-Pierre Gillet, soutenus par un médiateur subtil, ont bien posé le problème, défini ce qu’était une métropole au regard des nouvelles lois sur l’aménagement du territoire. Ensuite, les atouts et les écueils à éviter pour la Métropole de Grenoble ont été débattus sur des arguments parfaitement fondés.

Les conclusions sont apparues limpides : Grenoble est une ville qui a connu des cycles extrêmement favorables dans son développement mais est aujourd’hui en perte de vitesse. Malgré des atouts très importants, et qui ne demandent qu’à être exploités,  la nouvelle métropole doit éviter de se laisser marginaliser, enfermer dans des rivalités régionales. Il faut un réel projet à Grenoble-Alpes-Métropole et ce sont les citoyens, avec leurs élus, qui doivent construire et imposer celui-ci.

Jeanine Besson, notre présidente et Henri Martinenghi ont montré combien ce type de rencontre, permettant des échanges libres et constructifs, était important pour la démocratie, tout à fait dans la ligne de l’intention de départ de notre association : assurer un pont entre culture et patrimoine d’une part et économie d’autre part.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK