Vernissage et JEP 2015 à St Jean de Chépy.

9 septembre 2015

Cette année, le 18 septembre,  ArtChépy et le Domaine Saint Jean de Chépy combinent le vernissage du 8° symposium de sculpture et une première participation aux Journées européennes du patrimoine  (JEP 2015).

Au cours de la soirée, nous aurons le plaisir et l’honneur d’accueillir, entre autres personnalités, Monsieur Jean-Jacques Queyranne, Président de la région Rhône-Alpes, ainsi que Madame Marie Paule De Thiersant Présidente LPO Rhône-Alpes.

Dans le cadre des JEP 2015, des visites – dès 17h et par groupe sur inscription préalable – de l’exceptionnelle voûte céleste peinte, commanditée par Maurice Bressieu au début du XVII° et classée au patrimoine, seront précédées par une conférence de Xavier Pain à 16h.

 

La visite des œuvres réalisées durant le 8° symposium se fera par une tournée du Chant des sculptures à 18h, en présence des artistes Patrice Belin, Alain Quercia et Charles Payan ainsi que des membres d’ArtChépy. Celle-ci vous permettra aussi de découvrir le monumental hôtel à insectes de William Duchêne, réalisé par des bénévoles de la LPO – Isère sur financement ArtChépy.

A partir de 19h, notre présidente et certaines personnalités prendront la parole pour célébrer l’événement.

Nous vous inviterons ensuite à partager avec tous le verre de l’amitié.

Patrice Belin – « n+135 : Golden Beauty, Random Access Corten »
Patrice Belin a réalisé une œuvre dont la particularité réside dans sa conception informatique. A partir du cube, son programme recalcule un volume par itération jusqu’à ce que deux arêtes – d’un même sommet ou opposées – présentent un rapport voisin du nombre d’or (1,618…).
A la rigueur mathématique, s’ajoute l’exécution parfaite, à cette recherche de l’harmonie s’oppose la tension extrême du galbe des faces d’acier corten.

Photo Yves M. Gemain

Alain Quercia – « Aporia »
C’est à la lecture de « Combat de nègre et de chiens », de B.M. Koltès, qu’Alain Quercia a imaginé, dessiné puis sculpté cette lutte sans merci des deux chimères – molosses à tête humaine – dans une arène mi-close. Force et violence, l’issue du combat est incertaine. Exécution : moules techniques en silicone et fibre de verre / résine par François Germain et Pascal Jacquet, béton fibré ultraperformant (BFUP) de Vicat / Sigma béton.

Photo Yves M. Gemain

Charles Payan – « Equilibre ? »
Entre Arte Povera et Land-Art, Charles Payan réalise ici une œuvre pleine de sens. Ses quatre parallélépipèdes, rigoureusement identiques, en acier Corten patiné sont tous alignés et placés de façon à ce que leur surface supérieure – la seule réfléchissante – forme un plan unique. Les volumes surgissent du sol supportant le reflet du ciel, comme un équilibre – là est la question – entre les deux.

Photo Yves M. Gemain

William Duchêne – « L’Alchimère 2 »
Un grand insecte – chimère improbable – à la charpente imposante – abrite en son sein toute une série d’habitats qui permettront à de multiples espèces d’insectes de venir s’y développer. Cette œuvre réalisée avec la contribution de bénévoles de la LPO vient renforcer l’implication au  développement durable du Domaine.

Photo Yves M. Gemain
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK