Rencontre avec Nikos PRECAS le 22 janvier 2018

Un autre regard sur la Grèce
Nikos PRECAS : du Pirée à la Sorbonne

Lundi 22 janvier 2018 à partir de 20h

Nous croyons tous tout savoir sur ceci ou sur cela… Et pourtant !

Loin des clichés, des idées reçues et des lieux communs – qui sont souvent, comme l’on sait, les moins bien partagés… – Nikos Precas nous propose une autre vision de ce qu’il est convenu d’appeler « la crise grecque. »

Son bac en poche, ce fils de marin du Pirée débarque en effet à Lyon sans parler un mot de français. Quelques années plus tard, il sort de la Sorbonne avec un doctorat de sociologie.

Riche aujourd’hui de la double nationalité, Nikos Precas, qui a fait souche à Grenoble, nous propose donc, à l’aune de ce prisme franco-grec, une autre approche de ce que vivent les Hellènes : plus humaine, plus incarnée, plus proche des réalités quotidiennes et symboliques du peuple dont il est issu.

Nikos Precas, Grec vivant en France ou Français venant de Grèce, vit dans l’entrecroisement des deux pays. Il fait l’épreuve de notre monde et tente avec des mots mi-familiers et mi-étranges de dire quelque chose de notre temps.

La langue grecque l’a vu naître. La langue française l’a déposé dans le réel. En France, il a vécu. De la Grèce son souffle n’a cessé de venir. En France, il a étudié, travaillé, aimé et fait monde. En Grèce, il a cherché le jaillissement de la mémoire.

De l’entre-deux où il séjourne, se donne un regard offrant une possibilité de lever le voile et transformer une vie en existence humaine.

Saura-t-il partager avec vous quelque chose de l’exigence d’avoir à être de nulle part et de la chance de recevoir la vie de toute part ?

Le pianiste Daniel Berthet offrira 3 intermèdes musicaux.

Nous vous attendons lundi 22 janvier dès 20h, au Domaine Saint Jean de Chépy, autour d’une boisson chaude. La rencontre débutera à 20h30.

Entrée : 10 euros. Réservation au 04 76 07 22 10 ou sur contact@art.chepy.net

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK