Hervé Frumy

« Il s’agit d’un personnage se laissant bercer, traverser par le courant. J’ai choisi le cuivre pour plusieurs raisons. Mais l’une des raisons essentielles est que ce matériau ne s’oxyde pas, il prend de plus une patine tout à fait intéressante avec le temps. Ce personnage sera placé dans un endroit calme, propice à l’inspiration, au milieu d’un cours d’eau paisible et silencieux. Mon désir est de le voir flotter et bouger sur l’eau selon les nivellements des crues et des variations naturelles. La principale difficulté technique sera de jouer sur cette caractéristique mobile tout en réussissant à l’ancrer solidement dans les fonds marécageux pour ne pas qu’il dérive. La fluctuation de cet homme de cuivre devra procurer au visiteur un sentiment de bien-être et de sérénité. Dans cette œuvre se décèle une philosophie du bonheur et d’un certain « lâcher-prise ». Mon personnage est traversé par le courant, il flotte tranquillement. Il est paisible et heureux. »

Hervé Frumy – Propos recueillis par Magali Croset    

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK