Portes Ouvertes et Journée du Patrimoine

Journées du patrimoine

Quand une entreprise privée investit pour le patrimoine

À l’approche des Journées du Patrimoine, le Domaine Saint-Jean de Chépy à Tullins organise sa Journée Portes Ouvertes « Patrimoine et environnement », lundi 18 septembre à partir de 14h et jusqu’à 18h, avant le vernissage du 10ème Symposium de sculpture qui se déroulera en soirée. Le Domaine est en effet un écrin de nature (refuge de biodiversité) et de patrimoine de 10 hectares autour de son château du XIIIème siècle, de sa voute céleste (monument classé) et d’une soixante de sculptures contemporaines « à ciel ouvert », réalisées sur place. Une occasion de souligner l’investissement de ce domaine privé dans le patrimoine et l’économie locale. L’Orangerie du château vient d’ailleurs d’être restaurée par deux entreprises du cru. Et la bonne santé du Domaine laisse présager la poursuite de la rénovation de son château.

Avant restauration

Après restauration

Engagement et économie

Depuis 2001, le Domaine Saint-Jean de Chépy s’engage pour le patrimoine local. Une évidence ? Certes puisque son château du XIIIème siècle et sa voûte céleste (classée) constituent un élément d’attractivité essentiel pour cette entreprise familiale dont l’activité est l’accueil et la création d’événements d’entreprises et familiaux. Mais ce n’est pas forcément le chemin le plus simple — allier économie et restauration du patrimoine —, dans un contexte de forte concurrence entre acteurs du secteur quelquefois publics. Il s’agit là d’un choix et même d’une vocation. En tout cas, Philippe Martinenghi, président du Domaine, persiste et signe. Il vient de terminer la première étape restauration de l’Orangerie, d’une surface de 60m2.

Très peu d’écrits ont traversé le temps à propos de ce bâtiment. Il date du 18ème siècle et son usage visait certainement à protéger des rigueurs de l’hiver certains arbustes et plantes de la propriété. « Notre objectif n’est pas de restaurer pour restaurer. Ce bâti doit aussi servir le projet de l’entreprise. Il apporte une valeur à l’ensemble du Domaine comme espace de réception, d’animation, de formation ou d’exposition. Il s’agit aussi de donner une cohérence à l’ensemble du lieu. Il y a maintenant continuité entre le château et ses dépendances, le parc, le jardin bio et, un peu plus loin, le rucher d’entreprises. C’est un plus pour nos clients, invités et visiteurs » précise Philippe Martinenghi.

Conserver les savoir faire

Pour les entreprises locales chargées de la rénovation de ce bâtiment – Toitures Ruel à Tullins et Chorot maçonnerie à Montaud – c’est une occasion rare de montrer, d’entretenir et surtout de conserver sur place des savoir-faire spécifiques appliqués à la charpente complexe (voir photo) de l’Orangerie ou à son bâti. Il s’agit également d’un chantier réalisé par des entreprises du « cru » qui participent comme le Domaine au développement de l’activité économique locale.  Les travaux ont été effectués en lien avec un architecte du patrimoine missionné par le domaine, l’architecte des Bâtiments de France (le Château étant inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques) et la commune de Tullins-Fures.

Passions partagées

Au-delà de cette dimension économique, la famille Martinenghi se passionne pour les arts et le patrimoine. Ce travail de restauration sert le rayonnement de ce territoire, son histoire et le bien-être de ses habitants. La propriété est ouverte au public à certaines dates. Les traditionnelles portes ouvertes du 1er mai accueillent près de 1000 personnes pour se divertir dans le parc et le château pour un total annuel de visiteurs tout confondu de plus 10 000 par an. Des événements culturels ponctuent la vie du Domaine grâce l’association « Art Chépy » avec, par exemple, le Symposium annuel de sculpture qui s’est déroulé, cette année, la première quinzaine d’août. Lieu d’activités économiques, le Domaine s’est imposé comme un espace de culture, de nature et d’expression sans équivalent en Dauphiné. Une vocation qui explique que le Département de l’Isère a aidé au financement de la rénovation de ce patrimoine protégé ainsi que l’Europe (programme Leader).

Les entreprises et les familles qui décident d’organiser leurs événements au Domaine participent à son projet global de conservation du patrimoine et de développement local. Elles peuvent également y participer directement par le mécénat en aidant l’association Art Chépy qui organise chaque année, entre autres, le symposium de sculpture.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK